Championnat de France 1ère Division
Les 24 et 25/11/2020



           Les 24 et 25 novembre ont eu lieu les Championnats de France individuels 1ère Division de Judo à Montpelliers.
Le Blanc Mesnil Sport judo avaient 12 sociétaires selectionné(e)s:

 
Six feminines :
      DAOUD SABIHA : -48 Kg
      FAKHOUR LAMIA : -52 Kg
      HAMDAOUI FARAH : -52 Kg
      GOUDELIN MARIELLE : -63 Kg
      EJIOFOR AUGUSTINA : -70 Kg
      GAWEK CLAIRE : -78 Kg
 
Six masculins :
      MONTMAYEUR FLORENT : -60 Kg 
      AIT-TALEB RACHID : -66 Kg
      ZUKIEWYCZ DAVID : -73 Kg
      AKRABT KARIM : -90  Kg
      LAGOURDE MATHIEU : -100 Kg
      PEREIRA  DAMIEN : +100Kg
 
Seul un résultat a été obtenu sur ce week-end :
 
-73 Kg
ZUKIEWYCZ DAVID : 7ème
 
Félicitations pour son maintient en 1ère division !
 
------------------------------------------------
Archives du championnat

 

- Les 09 et 10/01/2021 : Le retour de Kahina

           Le 9 et 10 janvier ont eu lieu les Championnats de France individuels 1ère Division de Judo à Montbélliard en Franche Comté. Le Blanc Mesnil Sport judo avaient 6 sociétaires selectionné(e)s:
 
Trois feminines :
-48 Daoud Sabiha
-52 Daoud Kahina
+78 Moinard Sophie
 
Trois masculins :
-81 Euranie David
-90 Sedaminou Andy
-100 Jean Baptiste Ricardo
 
            Ce championnat était très relevé puisque les meilleurs francais étaient réunis. En - 81Kg David Euranie s'incline en quart de finale après un combat acharné contre Jannin Antoine le futur Champion de france. Il termine à la septieme place.
 
Daoud Kahina -52Kg : 3ème des championnats de France 1ere Division
 
            Déja medaillée des Championnats de France 1ère Division en 2006, et demi-finaliste du prestigieux Tournoi International de la Ville de Paris la même année, elle traverse trois années dans le doute total suite à une opération au genou. Elle quitte l'INSEP en debut d'année pour retrouver son club, sa famille et retrouver les entrainements quotidiens. Trois ans plus tard, la revoilà au plus haut niveau.
 
            Sur ce Championnat de France Kahina ne lache rien et arrive en demi finale qu'elle maitrise durant 2 minutes de combat sur 5. Après une chute sur la tête elle perd le controle du combat et finit par le perdre. Mais Kahina qui s'est  bien préparée et termine la journée par un superbe Ippon en place de trois.

>> Photos <<

- Les 17 et 18/01/2021 : Entre espoirs et déceptions

              Cinq judokas du club participaient les 17 et 18 janvier aux championnats de France. Si Grégory Thérèse a été à deux doigts de vaincre le triple champion de France, les autres Blanc-Mesnilois étaient déçus de leurs résultats. Mais leur coach Achour Benabdelmoumène restait positif.
-------------------------------------

Dans les tribunes du stade Coubertin à Paris, théâtre des championnats de France de judo, les 17 et 18 janvier, le clan blancmesnilois pousse de toutes ses forces derrière Grégory Thérèse tout prêt de sortir le triple champion de France David Euranie de la catégorie des moins de 81kg. Le coach des rouge-et-noir Achour Benabdelmoumène s’égosille. «Place tes mains !» Las, «Greg» s’inclinera sur décision des juges au terme du Golden Score, la prolongation en judo.

Tout prêt d’atteindre le tableau final, Grégory sera finalement le meilleur Blanc-Mesnilois du week-end. Pas mal pour ce garçon de 25 ans qui se partage entre sa passion pour le hip-hop et «un à deux entraînements» de judo hebdomadaires. Pour lui, l’avenir est ouvert «à condition, dit-il, de travailler un peu plus ma technique.» Pour les autres Blanc-Mesnilois engagés dans ces «France», le mot d’ordre général était en revanche le même : «déception».

 

 

Sortie au premier tour, la jeune, 22 ans, Kama Keita (en moins de 78kg) s’en voulait encore de «s’être relâchée deux secondes» lors d’une défense au sol. Virginie Thobor (en moins de 57kg) s’inclinait, elle, lors de son deuxième combat face à Léa Gauthier (Alliance Judo 91). «Une fille que j’avais déjà battue, pestait-elle. Je me suis mis trop de pression.» Pour les soeurs Daoud ensuite, Sabiha (en moins de 48 kg) et Kahina (en moins de 52kg), ce fut aussi la douche froide d’une élimination d’entrée. Sabiha ne fêtait pas de la meilleure manière ses tout juste 18 ans et regrettait. «Je manque trop de confiance en moi.» Même goût amer pour son aînée, membre de l’équipe de France. «Je n’ai pas senti du tout mon judo.» Du coup, Kahina songeait à quitter les entraînements de groupe de l’équipe de France pour retrouver «un suivi plus personnel » au Blanc-Mesnil.

En attendant, au moment du bilan, le coach blanc-mesnilois Achour Benabdelmoumène, restait positif. «On manque sûrement un peu d’audace mais le niveau est très relevé. Donc pas de déception parce qu’on a réussi à qualifier cinq athlètes sur ces championnats. Et nous, on est encore les petits au milieu des grosses écuries comme le Team Lagardère ou Levallois. Il faut continuer à travailler...»

 

 

Auteur : Frédéric Decock
Photos : Frédéric Fournier
Source : Journal de
Blanc-Mesnil
n°18 Janvier 2009

>> Tous les résultats du BMS Judo <<

© Blanc Mesnil Sport Judo 2010
-------------------------------------------------------
Accueil - Contacts - TVBM 2010 - Tous les résultats - Photos - Vidéos
Les techniques - La boutique - Partenaires - Liens - Coloriages

Vous êtes le ème visiteur depuis le 15/03/08
__________________