La luxation

 

 

La luxation, est définie par une perte de contact totale des surfaces articulaires d'une articulation. Elle peut être favorisée par une trop grande élasticité des ligaments pouvant aller jusqu'à la sortie complète de la cavité (cas rare). On parle aussi de déboîtement. Lorsque la perte de contact n'est pas totale, on parle de sub-luxation.


Luxation antérieure sous coracoïdienne de l'épaule gauche

Mécanisme
Le mécanisme le plus fréquent est un faux mouvement, ou une sollicitation extérieure d'un membre comme une
clef de bras (armlock). Le membre joue un rôle de levier qui amplifie l'effort sur l'articulation.

Diagnostique
Les premiers éléments pouvant faire penser à une luxation sont :

  • Le mécanisme : choc, chute ;
  • La douleur, apparue brusquement et localisée ;
  • L'impotence fonctionnelle : il est douloureux ou impossible d'effectuer certains mouvements ;
  • La déformation : dissymétrie des articulations (l'articulation de gauche ne ressemble pas à celle de droite) ;
  • Antécédent de luxation : lorsqu'une articulation a été luxée, elle est affaiblie et donc l'apparition d'une autre luxation au même endroit est probable.

Ces signes ne sont pas spécifiques et peuvent aussi indiquer une entorse ou une fracture, mais un examen clinique attentif fera la différence. À l'inverse, certaines luxations présentent des symptômes atténués, par exemple dans le cas d'une personne ayant des articulations souples (enfant, récidive de luxation).

Le seul examen pouvant indiquer sans ambiguïté s'il y a luxation ou non est la radiographie.

Conséquences
La luxation est un déplacement ou un écartement de deux surfaces articulaires, accompagné d'une déchirure des ligaments, qui peut aller dans les cas extrêmes jusqu'à leur rupture ou à un arrachement osseux. Il y a donc une fragilisation de l'articulation. De même, la luxation peut entraîner une fracture osseuse (exemple : fracture de la glène dans la luxation scapulo-humérale) qui fragilisera aussi l'articulation.

En outre, le déplacement de l'articulation peut pincer un nerf ou un vaisseau sanguin, ce qui peut provoquer des problèmes neurologiques aux membres (notamment aux extrémités) et d'alimentation sanguine (ischémie). Pour les membres, on aura une indication de tels problèmes si la personne présente :

  • des troubles de la sensibilité (sensation de fourmillement, perte de sensibilité, sensation de décharge électrique) ou de la motricité des extrémités ;
  • un pouls distal (radial ou pédieux) dissymétrique, difficile à sentir d'un côté voire absent, des pâleurs et froideurs aux doigts ou orteils.

Dans certains cas, une luxation non détectée et donc non réduite aura pour conséquence, sur le long terme, une reconstruction articulaire : une nouvelle articulation va se créer sur la nouvelle zone de contact articulaire sous la forme d'un creusement osseux, une mobilité approximative est alors retrouvée. Ce type de réarrangement osseux est le plus souvent observé sur les luxations de l'épaule et de la hanche.

Traitement
La luxation est un problème qui doit être traité par un médecin, c'est une urgence.

En attendant les secours
Il faut conseiller à la victime de ne pas bouger, et interdire à toute personne de tenter de bouger la victime sauf urgence vitale (dégagement d'urgence). Si la personne tombe inconsciente, il faudra la tourner en position latérale de sécurité du côté blessé.

Prompt secour
Le relevage et le transport (brancardage) doivent s'effectuer avec beaucoup de soin en évitant les à-coups.

Dans le cas d'une luxation de l'épaule, on posera une écharpe diagonale, ou on mettra un linge sous l'aisselle pour essayer de soutenir le poids du bras qui tire sur l'épaule. Dans les autres cas, l'immobilisation se fera avec le matelas immobilisateur à dépression.

Traitement médical
Réduction, contention. Il est très important d'utiliser des radiographies afin de s'assurer que la luxation n'est pas accompagnée d'une fracture. Généralement, une luxation de l'épaule demande 5 semaines d'immobilisation de l'articulation par l'intermédiaire d'une attelle type écharpe ou gilet GCI. traitements de la luxation

  • Sous ansesthèsie générale
  • Réduction de la luxation en faisant refranchire doucement à l'extrémité luxée le chemin parcouru lors de l'accident
  • Immobilisation de l'articulation en position de relâchement pendent 10 à 21 jours.

 

Source : Wikipédia

Retour Santé

© 2008 Blanc Mesnil Sport Judo. Site Officiel. Tous droits réservés.
Association Loi 1901 : n° 093 200 82 39 - Affiliation FFJDA : n° IE 93 93 370 0 - Agrément DDJS : n° 93 SP 513

#AJAX_Pense_pas_bete#
#AJAX_Derniers_resultats#
#AJAX_Tournoi_de_la_ville_de_Blanc_Mesnil#
#AJAX_MaJ#

/